Merci !

La liste « Tavaux, Continuons Ensemble » remercie toutes les électrices et tous les électeurs qui lui ont apporté de manière significative leur suffrage ce dimanche 23 mars 2014.

Le score obtenu de 73,4 % illustre à lui seul l’ampleur du résultat. Il est sans appel. Il témoigne surtout d’une indéniable reconnaissance des tavelloises et des tavellois à l’égard de l’équipe sortante et d’une grande confiance dans la nouvelle équipe pour conduire à nouveau les affaires de notre ville durant les six prochaines années.

Au-delà du résultat obtenu, ce « plébiscite » touche toutes celles et ceux qui, de près ou de loin, ont accompagné cette équipe municipale dans le seul but de faire avancer notre ville. C’est l’occasion également de dire toute notre gratitude aux élues, élus, au personnel communal ainsi qu’aux bénévoles qui ont aidé à « bien vivre à Tavaux » durant toutes ces années. Nul doute que le même esprit d’ouverture, de dynamisme et de raison animera la nouvelle équipe sortie des urnes ce dimanche étant donné son attachement à poursuivre cette belle mission dans une parfaite continuité.

De gros chantiers nous attendent, de grandes difficultés également, mais nous avons toujours cette foi et cet enthousiasme à construire et à aimer notre ville de Tavaux. Tout sera mis en œuvre, avec vous, pour y parvenir.

Merci infiniment pour votre confiance !

Ajouter un commentaire 27 mars 2014

Droit de réponse

Madame, Monsieur,

La campagne électorale vient de démarrer…
Vous avez été destinataires d’un tract de l’opposition municipale intitulé « Bilan des actions des conseillers de Gauche »… sauf que nous cherchons encore ce « bilan »… ayant plutôt dans les mains un « papier » qui s’apparente, comme on s’y attendait, à une critique mensongère en cette période électorale.

L’objectif de cette lettre est de ne pas « rentrer dans ce jeu malsain » d’un niveau indigne d’une campagne municipale. Et pourtant, il y aurait de quoi dire…

Absente, ignorant les débats constructifs ou tenant un double langage pétri de contradictions, force est de constater que l’opposition s’est toujours enfermée durant toutes ces années dans la négation et l’obstruction. Sans vouloir nourrir une quelconque polémique démarrée bien malgré nous, nous ne donnerons ici que quelques exemples pour situer son « niveau d’engagement municipal » :

Concernant le développement de notre Zone commerciale :
- À l’été 2011, voulant entraver le bon déroulement du développement de notre zone expliqué à maintes reprises en Conseil Municipal, deux requêtes successives à l’encontre de la ville furent initiées par Monsieur André Vauchez en sa qualité d’opposant. Ces deux requêtes furent déboutées par le Tribunal administratif de Besançon le condamnant finalement à verser à la commune la somme de 1 000 € (décision d’ailleurs que Jean-Michel Daubigney n’a finalement pas souhaité exécuter à l’encontre de l’ancien maire, Monsieur Vauchez, pour « services rendus durant 24 années » !!!)

Concernant l’Espace Santé :
- L’ensemble des professionnels de santé : infirmières, podologue, sage-femme, ostéopathes, psychologue, orthophoniste, audioprothésiste, et bientôt deux dentistes… ainsi que les usagers de ce nouvel espace structurant en cœur de ville apprécieront les oppositions systématiques des élus de gauche à chacune des délibérations prises pour son développement.
- Les loyers (location simple et/ou location-vente au choix du professionnel) alimentent aujourd’hui régulièrement le budget dédié à cet équipement. Leurs montants ont été calculés pour un remboursement équivalent aux coûts de construction.
- Quant aux médecins souhaités par l’opposition, chacun comprendra aujourd’hui la proximité géographique avec Damparis…

Concernant la représentation des élus de Tavaux à la communauté d’agglomération du Grand Dole :
- Les Tavellois apprécieront aussi l’attitude de la représentante de l’opposition (Madame Elisabeth Daubigney) qui ne pouvant siéger aux assemblées communautaires, et en l’absence de son suppléant (Christian Meugnier) donne systématiquement sa procuration à un conseiller municipal de… Saint-Aubin alors que les 4 autres conseillers de l’équipe majoritaire de Tavaux sont toujours  présents ! Quelle image de Tavaux donnent les conseillers de l’opposition !

Concernant « Les Personnes âgées » :
- Le tract de l’opposition indique que « les communes se retirent et le syndicat n’existe plus ! »…
- Ouf ! cela en dit long sur l’intérêt qu’elle porte à l’action sociale sur notre commune. Il est vrai que nous avons une opposition qui brille par son absence systématique depuis 6 ans à toutes nos réunions de travail (y compris celles obligatoires du syndicat…).
- Le SISPAH (Syndicat intercommunal de services aux personnes âgées et handicapées) existe et fonctionne très bien sous la présidence de Jean-Michel Daubigney.
- Pour mémoire, c’est lui qui fut à l’origine de l’EHPAD (mandat 2001-2008) et l’épicerie solidaire durant ce mandat. Il est constitué des 6 communes : Tavaux, Damparis, Abergement-la-Ronce, Gevry, Parcey et Champdivers. La commune de Saint-Aubin vient même de demander son adhésion en cette fin d’année 2013. Cela a dû échapper encore à l’opposition…

Concernant l’achat des terrains à La Vuillardière :
- La position affichée de l’opposition était de faire un « gros emprunt » pour l’acquisition des terrains à La Vuillardière ;
- C’est hélas bien mal maîtriser les règles de bonne gestion !
- La majorité, souhaitant éviter d’alourdir la pression fiscale par des charges financières supplémentaires dans ces temps difficiles où l’État réduit ses dotations, a pris le parti suivant : « chaque actif vendu en zone industrielle (on parle ici de terrain) permettra de reconstruire un actif à La Vuillardière » évitant dès lors cet emprunt coûteux pour la commune et des impôts supplémentaires pour ses habitants. Un budget séparé permet de suivre toutes ces opérations.

Concernant les finances :
- Là aussi, l’opposition fait preuve d’hypocrisie… mais il faut bien qu’elle cherche à justifier ses votes systématiques « Contre » le budget (avec une explication bien difficile à saisir en séance… mais toujours respectée de notre part).
- Tavaux présente des taux d’imposition relativement bas, en tout cas très en dessous des moyennes départementale, régionale et nationale des communes de mêmes strates (= même nombre d’habitants).
- Et ces taux n’ont pas bougé de tout ce mandat malgré une baisse significative des dotations de l’État… Il s’agit aussi d’être responsable et gestionnaire…
- Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que plus nos taux communaux sont bas à comparer à la moyenne nationale, plus l’État considère que la commune dispose dès lors d’un potentiel fiscal (= possibilité d’augmenter les impôts) et plus ses dotations baissent en conséquence. Il s’agit bien là d’un système fiscal complètement archaïque… mais les lois sont ainsi faites.

Nous arrêterons là pour aujourd’hui, car cette campagne est propice à confronter des idées dans le seul intérêt de développer notre commune et de faire en sorte d’y vivre bien. Telle est notre seule ambition !

La démocratie implique le respect des autres, sans attaque injurieuse, ni désinformation.
En espérant que cela soit compris de tous.
À bientôt de nous rencontrer lors des réunions publiques.

Jean-Michel Daubigney.

Ajouter un commentaire 5 mars 2014


Calendar

décembre 2016
L Ma Me J V S D
« mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Articles récents

Commentaires récents

Mots-clefs